Comment en finir avec les faux Delivery Receipt (DLR) ?

route grise campagne sms

Les entreprises ont de plus en plus recours aux campagnes promotionnelles par SMS pour faire du marketing. Cependant, nombre d’entre elles sont confrontés à la problématique des faux DLR. Heureusement, il existe à présent une solution!

Qu’est-ce qu’un faux DLR ?

L'envoi et la réception d’SMS semblent être des processus relativement simples. Néanmoins, le parcours d’un SMS est en réalité assez complexe et passe par de nombreux intermédiaires techniques.

Généralement, le message est envoyé à partir d’un téléphone portable (P2P) ou d'une application (A2P) à un agrégateur d’SMS comme CM. Ce dernier envoie ensuite l’SMS au « SMSC » (Short Message Service Center) d'un opérateur de télécommunication. Enfin, ce dernier achemine l’SMS vers l'opérateur du destinataire.

La grande majorité des SMS génèrent deux DLR (Delivery Receipt) : un reçu de livraison et un rapport de livraison. Le rapport de livraison indique si le message a été envoyé ou si l’envoi a échoué et le reçu de livraison indique si le message a été accepté ou rejeté du côté du récepteur. De tels rapports sont cruciaux, surtout pour les messages confidentiels ou à caractère urgent.

Les DLR permettent aussi de savoir si l’SMS est dans une file d’attente, quel itinéraire il a emprunté et si il a été livré, à quelle heure il est arrivé sur le téléphone du destinataire. Si le DLR indique que l’SMS n’est pas arrivé, un système comme le dispositif « Renvoi » de CM, renvoie le message. 

Cependant, tous les DLR ne sont pas forcément bénéfiques. En effet, l’efficacité de vos campagnes SMS peut parfois être sérieusement altérée à cause des « faux DLR ». Ces DLR sont en fait des faux reçus de livraison qui prétendent qu'un SMS a été envoyé au téléphone du destinataire, alors qu’en réalité, l'opérateur ou l'agrégateur a rejeté le message. 

Combattre les faux DLR avec La solution de CM

En mai 2017, CM a lancé un nouveau produit, Texter, capable de tester les routes qu’empruntent les SMS A2P. Cette solution innovante est à la pointe de la technologie et permet de garantir la qualité des routes par lesquelles transitent les SMS. Le problème des faux accusés de réception ne se pose donc plus.

Comment cela fonctionne-il ?

CM invite des utilisateurs du monde entier à installer une application sur leur smartphone. CM envoie alors des messages de test à ces utilisateurs, en contrepartie d’une rémunération, ce qui offre la possibilité de tester la fiabilité des routes empruntées.

Près de 3 000 utilisateurs ont déjà installés cette application, ce qui permet à CM de couvrir plus de 112 pays et 322 opérateurs. Grâce à cette communauté grandissante, il est possible de tester des routes partout dans le monde et de garantir une qualité optimale de livraison d’SMS. Des utilisateurs désinstallent et installent l’application chaque jour : il est donc impossible de faire du whitelisting et d’altérer l’efficacité de Texter

Avec Texter, vous êtes débarrassés des fake DLR et des routes grises !

Texter : pour qui?

« Texter a été créé pour les agrégateurs, les MNO’s, MVNO’s mais également pour toutes les entreprises qui ont besoin de tester la qualité de leurs routes SMS. » explique Jeremy Delrue, Country Manager France de CM. « Les résultats des tests sont souvent erronés à cause de faux DLR et des processus de whitelisting. Avec Texter, ce problème est désormais résolus. Texter est très utile pour tester les routes de livraison de campagnes SMS utilisées par CM, mais est également un outil très intéressant pour nos partenaires et nos clients. Nous leur offrons donc aussi la possibilité d’intégrer Texter à leur système, à l’aide de notre API. »

Vous désirez en savoir plus sur Texter ? Contactez-nous !

VOIR NOS SOLUTIONS SMS



Continue reading

Previous Les meilleures manières de communiquer en cas d’urgence
Next Comment formater des numéros de téléphone internationaux ?
Back To news overview

Partager cette page

A propos de l'auteur

Fanny Segret

Connectez-vous avec Fanny sur

LinkedIn.