It seems that you are in United States. Do you want to visit our website more suitable for your region? Go to our global (English) site

Augmentation du tarif SMS A2P chez Bouygues Telecom, CM Telecom fait le choix de la stabilité

2 minutes read

SMS excel

L’opérateur Bouygues Telecom augmente ses tarifs d’acheminement des SMS A2P et propose une grille dégressive basée sur le volume. La stabilité du marché des agrégateurs risque d’être menacée.

Conditionné par les volumes réalisés

A partir du 1er Octobre 2016, les fournisseurs connectés directement à Bouygues Telecom, auront des tarifs différents, en fonction du nombre de SMS qu’ils enverront. Le tarif sera conditionné par les volumes réalisés, avec des tranches de 0 à 2 millions, de 2 à 3 millions et plus de 4 millions par mois. Plus l’agrégateur aura de volume et meilleur sera son coût, mais le tarif le plus bas sera toujours plus élevé que le tarif actuel.

Qui bénéficiera alors du meilleur tarif ?

Les agrégateurs qui enverront les plus gros volumes de SMS bénéficieront alors du meilleur tarif, quant aux clients finaux le tarif ne devrait pas changer. Rappelons que les agrégateurs proposent, pour la plupart, un tarif unique par SMS (quel que soit l’opérateur). Afin de rester dans la course, les agrégateurs ne pourront se permettre de changer la structure de leur prix de vente. La marge des agrégateurs va donc diminuer faiblement pour les uns et de manière significative pour les autres. Cet effet négatif pourra même conduire certains à stopper leur activité sous peine de les fragiliser. « La santé financière de CM Telecom est excellente, le volume est là et notre catalogue produits étendu ne nous enferme pas uniquement sur cette technologie » affirme Jeremy Delrue, Country manager de CM Telecom France, autant d’arguments qui permettent à CM d’assurer la stabilité de ses tarifs.

Un risque augmenté d'utilisation de route grise

De plus comme dans de nombreux marchés de volume, les marges sont faibles. Une augmentation tarifaire de ce type pourrait conduire les entreprises à utiliser des routes SMS illégales, litigieuses, comme les « routes grises », les agrégateurs en manque de marge pourraient même être tentés. Des opérateurs dans le monde entier ont déjà perdu des dizaines de millions de dollars à cause de ces routages litigieux. « Nous avons fait le choix de proposer une offre de qualité en ligne avec la légalité, raison pour laquelle nous avons signé des accords avec l’ensemble des opérateurs français et proposons de fait uniquement des routes directes » explique Jeremy Delrue, le Country Manager de CM France, « Nous espérons que les opérateurs redoubleront d’efforts pour contrer la montée en puissance, pressentie, des routes grises » ajoute-t-il ; « dans les prochains mois les lignes vont bouger sur ce marché et peut-être que la nouvelle offre de Bouygues inspirera d’autres operateurs » 



Partager cette page

A propos de l'auteur

Erik Eggens

Connectez-vous avec Erik sur

LinkedIn, Twitter.
Chat