It seems that you are in United States. Do you want to visit our website more suitable for your region? Go to our global (English) site

CM Telecom remporte un prix avec le hack SpeakBack lors du TADHack Paris

3 minutes read

TADHack Paris

L'équipe du hackaton CM Telecom a reçu l'intégralité du prix décerné par le sponsor technologique VoxImplant pour la construction de la solution de conférence SpeakBack lors du TADHack à Paris.

TADHack, un projet axé en premier lieu sur les développeurs, la technologie et la créativité dans le domaines des capacités en télécommunication, a été fondé par Alan Quayle. C'est l'absence d'un écosystème vibrant destiné aux développeurs et axé sur le fantastique potentiel qu'offrent les télécommunications qui m'a encouragé à fonder TADS, avec le support de la base de ce secteur.

Résoudre un problème mondial

Pendant le TADHack de Paris, l'équipe hackaton à six têtes de CM Telecom, partenaire de TADHack, a proposé une solution pour un problème réel et d'envergure mondiale, qui survient lors de présentations faisant usage de la technologie WebRTC. « Souvent, lorsque pendant une présentation, une personne dans le public pose une question, mais tout le monde ne l'entend pas. Tous les intervenants ne pensent pas forcément à répéter la question afin que tout le monde puisse l'entendre », explique Erik Beijer, développeur de logiciels de l'équipe du hackaton de CM. « Cela vaut également pour les sessions enregistrées, lors desquelles l'auditeur ou le visionneur doit deviner la question initialement posée, et ne profite donc pas de la réponse. SpeakBack - c'est le nom du projet hackaton et du groupe - résout ce problème et permet au public de poser des questions par le biais de leur smartphone. »

Relier la question à la conférence

Cette solution fonctionne comme suit : l'intervenant démarre une conférence dans SpeakBack et fournit les détails concernant la session - titre, etc. Une fois la conférence créée, l'intervenant peut afficher un code QR dans la zone de présentation, que le public peut alors scanner à l'aide de l'appli SpeakBack. Une fois qu'un auditeur de la conférence scanne ce code QR, un processus d'enregistrement démarre. Celui-ci permet au spectateur d'insérer sa question dans l'appli SpeakBack, laquelle relie la question à la session à laquelle il participe.

L'intervenant utilise la barre latérale SpeakBack, où s'affichent les questions du public. Lorsque l'intervenant estime que le moment de répondre est venu, il sélectionne une question de SpeakBack. Le smartphone de l'auditeur correspondant lance alors un lien vidéo WebRTC avec l'intervenant en faisant usage de la technologie de la plate-forme VoxImplant. Ce flux vidéo s'affiche ensuite dans la barre latérale SpeakBack, et tous les auditeurs peuvent le visualiser et l'écouter. Si la présentation a été enregistrée avec la barre latérale, chaque participant à la présentation sera en mesure de suivre les questions comme les réponses.

Créée en moins de 12 heures

Cette solution, créée à partir de rien en moins de 12 heures et uniquement pendant le hackaton, fait usage de technologies diverses telles que la plate-forme VoxImplant, Android, ASP.NET WebApi, SQL Server, AngularJS et PHP. Après un pitch de 5 minutes, le public a bien reçu le hack, lequel a emporté le prix intégral du sponsor technologique, VoxImplant.

Excellente présentation

VoxImplant a récompensé le hack SpeakBack de Erik Beijer, Ryan Bril, Michael Jepson, Bas Peters, Maikel Vreugde et Dion Segijn d'un montant de 1000 dollars. « Le hack SpeakBack procure une excellente superposition à la présentation, et permet ainsi au public de se connecter à l'intervenant et de poser des questions parle biais de leur portable. Cela signifie que tout le monde peut poser une question, y compris les personnes qui regardent l'enregistrement », commente le jury. 

Crédit photo : Alan Quayle



Partager cette page

A propos de l'auteur

Erik Eggens

Connectez-vous avec Erik sur

LinkedIn, Twitter.
Chat