De récents piratages poussent les opérateurs télécom à réfléchir à la sécurité et à la protection des données

2 minutes de lecture

Mobile Word Congress Keynote

L’attaque contre GEMALTO a amené les opérateurs télécom du monde entier à réfléchir davantage à la sécurité dans l’univers du mobile.

Internet of Things

Comme la quantité d’appareils connectés à internet augmente, cet Internet of Things comprend plus de risques. La voiture connectée a déjà été compromise, la NSA et le GCHQ ont démontré que nos smartphones peuvent être piratés à travers leur carte SIM. L’Internet of Things a rapidement été adopté et en 2020 quelques 50 milliards d’appareils (voitures, réfrigérateurs et même les poubelles) fourniront des informations à leurs usagers via un signal sans fil.

« Avec 3 milliards de personnes dans le monde connectées à internet, nous devons nous concentrer sur la confiance numérique » déclare John Frederik Baksaas pendant le discours d’ouverture du Mobile World Congress 2015 à Barcelone. Le Président de GSMA et Président Dicteur Général de TELENOR est inquiet au sujet de la vie privée et de la sécurité sur les réseaux de téléphonie mobile qui peut affecter la confiance entre les utilisateurs. Baksaas pointe le doigt sur l’utilisation du MobileConnect, un programme soutenu par GSMA qui sécurise les identités mobiles.

Vittorio Colao, Président Directeur Général de VODAFONE, souligne la déclaration de Baksaas : « Je suis constamment bombardé de termes comme 5G, sécurité, roaming, neutralité du Net. Il est vrai que nous avons besoin de plus de vitesse, d’ubiquité et d’un bon rapport. Le plus important est ce que les clients souhaitent et ils méritent que leur vie privée soit mieux protégée » déclare t’il. « Par exemple, pourquoi ne puis-je pas choisir et être en mesure de voir ce qu’il se passe avec mes informations ? J’aime Google, Amazon et Facebook mais ils contrôlent 96% de ma vie en ligne. Je veux choisir et nos clients aussi. »

Deutsche Telekom (DT) explique qu’ils visent constamment un niveau plus élevé sur la protection des données. « Nous souhaitons que nos clients aient confiance en leurs connexions » dit Timo Hoettges, Président Directeur Général de DT. « et donc un haut niveau de protection des données ».

Voir nos solutions OTP


Partager cette page




Lire d'autres articles

Suivant La nouvelle identité mobile: Plus de sécurité et respect de la vie privée
Précédent Comment convertir des numéros de téléphone en format international ?
Retour à la page d'accueil Blog

Related articles

Les compresseurs d'Atlas Copco communiquent par SMS

A propos de l'auteur

Charlotte van Raak est Responsable du Content Marketing, elle s'assure que les lecteurs ont toujours des blogs intéressants à lire sur des sujets innovants et originaux. Au cours de la journée, elle répond à des centaines de questions puisqu’elle a également un rôle de conseillère en communication. Son activité préférée ? Dormir !

Connectez-vous avec Charlotte sur

LinkedIn.