It seems that you are in United States. Do you want to visit our website more suitable for your region? Go to our global (English) site

Impacts sur les paiements en ligne et mobiles suite à la directive PSD2

3 minutes read

PSD2 strong customer authentication

La Commission européenne ayant promulgué de nouvelles lois dont l'ensemble forme la Directive concernant les Services de Paiement (PSD2), l'industrie des services de paiement réalise aujourd'hui qu'elle doit se préparer à une nouvelle règlementation. PSD2, en vigueur à partir de 2018, met l'authentification des clients, la sécurité, la transparence et l'innovation au cœur de sa directive.

Paiements mobiles et en ligne

La première directive concernant les services de paiement a été établie en 2007 après que les paiements en ligne aient explosé avec l'usage d'appareils mobiles et l'Internet. Elle a été mise en place par l'Union européenne en vue d'encourager la compétitivité européenne et la participation d'institutions financières non-bancaires et autres prestataires de services de paiement, mais aussi d'accroître la protection des clients. 

Protection accrue du client

La directive concernant les services de paiement II émet de nouvelles orientations en termes de protection des consommateurs, promeut l'innovation par la transparence et améliore la sécurité des services de paiement. Jonathan Hill, commissaire européen responsable de la Stabilité financière, des Services financiers et de l'Union des marchés de capitaux, déclare : « Les consommateurs européens veulent être sûrs que leurs paiements sont sécurisés lorsqu'ils effectuent des achats ou des paiements en ligne. La nouvelle directive concernant les services de paiement a pour objectif de rendre les paiements électroniques plus sûrs et plus confortables en Europe et pour les consommateurs européens. Cette législation constitue un pas en avant vers un marché unique ; elle bénéficiera aux consommateurs et aux entreprises, et aidera l'économie à croître. » 

Bénéfices pour les consommateurs

M. Hill a probablement raison lorsqu'il affirme que PSD2 sera favorable aux consommateurs. Les banques, institutions financières non-bancaires et autres prestataires de services financiers verront toutefois le cœur de leurs activités économiques subir des changements importants : Les banques devront autoriser l'accès aux informations du compte de paiement à tout prestataire tiers de paiement (TPP en anglais), ce qui signifie qu'elles devront s'ouvrir à la compétition pour rendre le marché de la technique financière plus compétitif. 

Authentification forte des clients

Un autre aspect à mentionner : les prestataires de paiement devront se conformer à une nouvelle exigence - l'authentification forte du consommateur (SCA) telle que PSD2 la définit. SCA, tout comme les mots de passe à usage unique, soutiennent l'authentification à un facteur, qui n'est plus considérée comme sûre aujourd'hui. SCA ajoute un niveau supplémentaire aux sessions ou transactions de connexion. Au lieu de simplement se connecter avec un mot de passe, les utilisateurs devront s'identifier avec un autre outil comme un téléphone portable ou des outils biométriques - empreintes digitales ou lecture de l'iris. 

Directives obligatoires

De toutes les directives de PSD2, TPP et l'authentification forte du client auront le plus d'impact sur la façon dont les organisations financières et les prestataires de services de paiement sont gérés au niveau opérationnel. Ces deux directives sont obligatoires et entreront en vigueur en 2018, en attendant la législation des états-membres et la finalisation du standard technique réglementaire EBA. Ces directives requièrent des investissements importants dans leurs systèmes. Bien que l'implémentation de SCA soit relativement facile et simple, et qu'elle puisse être effectuée par des prestataires tiers, elle représente un grand changement par rapport aux façons dont l'industrie de la finance a travaillé jusqu'ici.

Il est conseillé aux entreprises de se préparer aux nouvelles directives et de les consulter, car la Commission européenne a adopté la proposition de PSD2 en octobre 2015.

Vous souhaitez en savoir plus?



Partager cette page

A propos de l'auteur

Erik Eggens

Connectez-vous avec Erik sur

LinkedIn, Twitter.
Chat