Vérités et Contes de Fées concernant le Taux et la Vitesse de Réception des SMS

4 minutes de lecture

CM Server

Il existe deux raisons pour lesquelles les entreprises utilisent la messagerie mobile  : priorité normale et élevée des notifications, interactions et transactions. Les banques, par exemple, utilisent les SMS pour sécuriser les sessions de connexion et les transactions des employés et des clients.

Les sociétés de transport utilisent les messages SMS pour informer leurs conducteurs des nouvelles destinations ou des destinations modifiées. À ces deux fins, les messages doivent toujours arriver à destination. Cependant, la vitesse à laquelle ces messages sont transmis peut varier.

Processus opérationnels essentiels

CM traite des centaines de milliers de SMS à l'heure pour des banques nationales et internationales. Ces messages passent par la plateforme  SMS Gateway, qui envoie les messages aux opérateurs pertinents qui transmettent à leur tour les messages aux différents appareils mobiles de leurs clients. Il y a une différence entre la vitesse à laquelle CM peut transmettre ses messages aux opérateurs et la vitesse à laquelle les opérateurs transmettent les messages aux portables de leurs clients.

Couverture: avec ou sans

Malheureusement, il est impossible de transmettre 100 % des lots étant donné que les gens éteignent leur téléphone, n'ont pas de réseau, changent de numéro de téléphone ou pour plusieurs autres raisons. Cependant, la vitesse de réception dépend du type de plate-forme et de la vitesse à laquelle un opérateur transmet les messages aux portables.

Une question de millisecondes

La plate-forme de CM envoie les messages aux opérateurs en 3 à 20 millisecondes, par des routes de haute qualité. À partir de 36 millisecondes, 100 % des  messages SMS  ont été transmis aux opérateurs respectifs, si, bien entendu, l'opérateur ne rencontre pas de problèmes (par ex. : temps d'arrêt).  Dans le cas de CM, la plate-forme ne connaît aucun temps d'arrêt.

Du point de vue des opérateurs

Les opérateurs néerlandais affichent des différences dans les vitesses de livraison de leurs SMS. L'opérateur Vodafone, par exemple, affiche les vitesses de livraison les plus rapides par rapport à quatre autres opérateurs tels que KPN, Tele2, Telfort et T-mobile. L'opérateur transmet 20 % des messages en seulement 1 seconde et 40 % en 1,5 secondes. Après 3,5 secondes, plus de 90 % des messages ont été transmis, 98 % étant le taux de réception le plus élevé possible pour des raisons telles que des mauvais numéros ou des numéros non-existants, l'absence de réseau ou tout simplement parce que les portables sont éteints.

Est-ce que vous vendez du vent ?

Les fournisseurs de services SMS qui disent à leurs clients qu'ils peuvent transmettre 100 % des messages aux mobiles en seulement deux secondes racontent des histoires. Il est tout simplement impossible de transmettre 100 % des messages en si peu de temps, pour les raisons citées ci-dessus. Les opérateurs néerlandais à eux seuls ont besoin de plusieurs secondes pour transmettre les messages. Les fournisseurs de services SMS ne peuvent pas influencer les taux de réception et la vitesse de livraison des opérateurs. En résumé : transmettre un lot de SMS en deux secondes à 100 % des portables pré-définis est tout simplement impossible. Le but est toujours de transmettre le plus de messages possibles, dans le délai le plus court. Les fournisseurs de services SMS ne peuvent malheureusement pas influencer le fait que les gens changent de numéro de téléphone, éteignent leur téléphone portable ou n'ont pas de réseau.

Système Retry et Lutte contre les faux accusés de réception

CM dispose de systèmes qui garantissent le taux de réception le plus élevé possible. Pour chaque message envoyé, un accusé de réception est retourné. Il indique à CM si le message a été accepté ou non par l'opérateur ou s'il n'a pas pu être transmis au portable. Dans ce dernier cas de figure, le système Retry renvoie le message SMS dont l'envoi a échoué ou qui n'a pas été accepté.

D'autre part, l'augmentation du nombre de faux accusés de réception est un problème. Tout comme le vrai accusé de réception, le faux accusé de réception indique qu'un message a bien été reçu. Cependant, le faux accusé de réception indique que le message a bien reçu, tandis qu'en réalité il n'a pas du tout été traité. CM essaye de tracer les entreprises qui retournent de faux accusés de réception. Lorsque de faux accusés de réception sont identifiés, CM les ajoute à la liste noire.

Afin de s'assurer que les messages arrivent à leur destination aussi rapidement que possible, CM dépend également du caractère joignable et du fonctionnement du réseau des opérateurs. Si un opérateur est joignable, les messages lui sont transmis en des millisecondes. Des routes et des opérateurs plus rapides peuvent être utilisés. Cependant, aucun fournisseur de services SMS ne peut garantir que 100 % des messages seront transmis en deux secondes. Cela ne dépend tout simplement pas d'eux. 



Poursuivre la lecture

Précédent MultiBel et CM simplifient les alertes et la communication en cas de crise
Suivant "Après le e-commerce et les app mobile, débarquent le chat et les bots"
Back To news overview

Partager cette page

A propos de l'auteur

Erik Eggens

Connectez-vous avec Erik sur

LinkedIn, Twitter.
Chat